LES SOLUTIONS POUR
ARRÊTER DE FUMER

Agissons ensemble contre le tabagisme passif et actif

Existe-t-il des produits, des médicaments, des méthodes ou des personnes pour m'aider à arrêter de fumer ?

Il n'y pas de méthode miracle pour arrêter de fumer. Ceux qui promettent un arrêt définitif dans 95% des cas, vous mentent ! Parmi les thérapeutiques qui ont été développées depuis plusieurs années, quatre d'entre elles ont fait preuve de leur efficacité. Ce sont les traitements de substitution nicotinique (les patchs, les gommes, les comprimés à sucer ou à laisser fondre et l'inhaleur), le Zyban ®, le Champix ® et les thérapies comportementales et cognitives.

Les pharmaciens, les médecins généralistes sont informés sur le tabagisme et les médicaments efficaces. Ils seront de bon conseil. Des consultations spécialisées en tabacologie existent partout en France. Les spécialistes qui y travaillent peuvent prendre en charge les problèmes les plus difficiles. La ligne Tabac Info Service délivre des informations validées par des tabacologues qui peuvent répondre à vos questions sur les traitements et vous aider lorsque vous rencontrez une difficulté.

D'autres thérapeutiques sont encore utilisées (acupuncture, homéopathie, hypnose, mésothérapie...). Elles n'ont pas fait la preuve de leur efficacité à long terme.
Méfiez-vous des méthodes proposées dans les journaux et les revues. Sans aucun fondement médical, elles coûtent souvent cher et sont parfaitement inefficaces. Dans la mesure où elles ne vous apportent aucune aide, vous avez du mal à arrêter ou vous n'y arrivez pas, ce qui renforce un sentiment d'échec ou de culpabilité.
Les cigarettes sans tabac, encore vendues sur Internet (mais interdites en pharmacie), prolongent l'idée du geste de fumer. Elles apportent du monoxyde de carbone et des goudrons qui sont dangereux pour la santé et elles ne doivent donc pas être utilisées.

Une femme enceinte peut-elle utiliser des substituts nicotiniques ?

Chez la femme enceinte, les approches psychologiques et comportementales ont leur place en première intention aux différentes étapes de la prise en charge. L'utilisation des substituts nicotiniques chez la femme enceinte ou qui allaite est cependant possible quand les thérapies cognito-comportementales seules sont insuffisantes. Il est toujours vivement conseillé de demander l'avis de son médecin, de son gynécologue obstétricien, de sa sage-femme ou d'un tabacologue.La cigarette électronique avec liquides sans nicotine restent préférables.

Que sont les thérapies comportementales et cognitives ?

Les thérapies Comportementales et Cognitives (TCC) sont des prises en charge psychologiques qui aident les personnes à modifier un comportement ou un système de pensées. Elles peuvent aider un fumeur à ne pas « craquer » pour une cigarette quand il voit un autre fumeur, à rompre avec certaines habitudes, à gérer son stress autrement qu'en fumant. Les TCC sont largement reconnues par les experts pour leur efficacité dans l'accompagnement de l'arrêt du tabac.

Rejoindre le programme de coaching anti-tabac
Gratuit & Sans Engagement

Contact

Email: contact_at_madernierecigarette.com